top of page

Nouvelle Lune du 20 février 2023


Bonjour bonjour


Conjointe à Saturne, la Nouvelle Lune se forme à 1°22 des Poissons. Regardez où se situe ce degré en maisons dans votre thème pour mieux le comprendre. Le symbole sabian est intéressant à de multiples niveaux :

Un écureuil fuyant les chasseurs.


Au niveau biologique, nous imaginons ce petit animal terrifié par le bruit des chasseurs : bruits de pas, voix humaines, chiens qui aboient, peut-être quelques coups de feu… Se réfugier dans son habitât peut ne pas suffire pour apaiser la crainte de l'écureuil. Les battements de son cœur s'accélèrent… il ne voit qu'une solution, la fuite. Si l'on transpose à l'être humain, ajoutons une bonne dose d'adrénaline, le cerveau perçoit la peur et génère une réaction physiologique avant même que l'individu ait conscience du danger ! C'est dire si ce mécanisme a une fonction : SE PROTEGER; à tout prix.


Au niveau socio-culturel, tous les conseils et admonestations que nous avons reçus dans l'enfance sont réactivés. "Traverse dans les clous !" "Ne parle pas aux inconnus" "N'accepte pas de bonbons !" Etc. Certains conseils peuvent être totalement farfelus ou émaner de peurs collectives… Je me rappelle d'histoires racontées par ma grand-mère qui tournaient - sans les nommer - autour des violences sexuelles faites aux femmes. Les contes de fées en sont pleins : le Petit Chaperon Rouge paye très cher le fait de ne pas avoir écouté sa mère ! Pareil pour les 7 petits biquets… Les faits divers sont toujours bien présents dans notre société et leurs cortèges d'horreurs sont désormais relayés - et amplifiés - par les réseaux sociaux. Les peurs sont réactivées par chaque attentat, chaque guerre et par toutes les violences diffusées en direct sur les chaînes d'information ou reconstituées dans nos séries télé. Voilà qui entretient un climat prodigieusement anxiogène.


Au niveau individuel, nous réalisons le poids de ces peurs dans notre inertie : le mot est fort donc je m'explique. Quand nous sommes conscients que nos peurs nous limitent mais que nous ne parvenons pas à les surmonter, nous sommes dans un cercle vicieux. Nous sommes conscients, donc nous savons qu'elles ne sont pas logiques, mais nos peurs sont plus fortes. Les vieilles rengaines évoquées au précédent paragraphe : "il n'y a pas de fumée sans feu","tu vas te retrouver à la rue","tu n'y arriveras jamais" etc. sont de puissants mécanismes surtout s'ils émanent de personnes "nourricières" dans notre entourage. Nous sommes en porte-à-faux avec nous-mêmes car nous sommes en porte-à-faux avec ces figures qui nous ont protégés quand nous étions enfants.


Rien d'étonnant, dans ces conditions, à ce que Mercure soit aussi actif en ce début de lunaison (sextile Chiron le 20; carré Uranus le 21; trigone Mars le 22). Notre cerveau peut être hyperstimulé par nos peurs : elles créent un réseau subtil et parasitant, qui entretient l'inertie.


C'est là que Vénus peut être aidante : son entrée en Bélier le 20 février, montre qu'en définitive, notre désir peut être le plus fort. Si c'est lui qui compte le plus à nos yeux, c'est lui qui peut nous donner le courage de surmonter l'inertie, pour aller de l'avant et transcender nos peurs.


Et surtout, cette Nouvelle Lune est conjointe à Saturne. Saturne, la figure tutélaire de protection, notre gardien, notre ange gardien… Saturne, c'est aussi notre père intérieur. Dans certains cas, il s'agit du père biologique; dans d'autres cas, c'est une figure paternelle symbolique que nous "fabriquons" à partir de toutes les figures d'autorité bienveillantes que nous avons pu croiser sur notre chemin; homme ou femme, cela n'a pas d'importance. Cette figure est celle qui nous "élève", c'est à dire qui nous apprend à nous tenir debout seuls ("tu peux le faire, vas-y !","Lance toi, j'ai confiance en toi", "tu n'es pas prêt aujourd'hui mais tu le seras demain, ne t'inquiète pas") et à être fier de nous. En astrologie, Saturne est la figure complémentaire à la Lune : notre matrice nourricière, indispensable au début de notre vie, mais qui - par la suite - peut nous maintenir en état de nourrisson, et entretenir notre dépendance au passé - et donc à elle - et nos peurs paralysantes. C'est l'axe Cancer / Capricorne du thème (voir les maisons) qui relaye l'action de ce couple planétaire.


Alors voilà, notre écureuil fuit. C'est parfois une nécessité, on est d'accord. Et ce n'est pas un problème en soi : une fois qu'il est à l'abri et apaisé, "l'écureuil" peut se pencher sur ce qui s'est passé, comprendre les mécanismes et voir comment il peut apprendre de la situation; il peut aussi chercher à identifier ce qui l'a bloqué dans un fonctionnement "automatique". Cela devient un problème si ses peurs lui font faire le contraire de ce qu'il souhaite faire. C'est un problème aussi s'il est victime d'un schéma répétitif, d'une ornière dans laquelle la peur l'emporte toujours et qui le coupe petit à petit de la vie elle-même, le mettant dans un rôle d'écureuil "mort-vivant" (ce qui pour le coup, fait vraiment peur…!). Oui, on peut être mort de son vivant si la peur bloque chacun de nos mouvements, si la paranoïa s'installe… C'est bien ce qui a été tellement usant dans cette crise du Covid durant laquelle nos peurs étaient devenues collectives, planétaires même, et nous ont bloqués chez nous, parfois totalement isolés et maintenus dans un état de mort sociale, sans le moindre contact humain pendant des semaines. Heureux les casaniers et les introvertis…


Rudhyar le dit bien dans le symbole sabian :

Obligation nous est faite d'assurer notre subsistance future et de nous protéger d'éléments sociaux agressifs.

Il est question de se protéger ; il n'est pas question, par contre, de bloquer tout flux vital tellement la peur nous paralyse.


Alors que je préparais ce texte, je suis tombée sur cet article et cette vidéo qui m'a fait sourire même si le fautif n'est pas un écureuil, car il y est question de glands : quelle synchronicité !!


Oui parfois nos peurs sont absurdes. Par exemple, lorsque nous avons en notre possession, dans nos murs ou dans nos comptes en banque (l'écureuil de la Caisse d'Epargne !!) suffisamment de "glands" pour être à l'abri du besoin mais que nous nous sentons toujours au bord du gouffre financier. C'est alors qu'il faut questionner nos peurs : de quoi s'agit-il en réalité, qu'est-ce qui se cache derrière ces peurs paralysantes, quelle symbolique, quel manque de confiance en notre capacité à nous tenir debout seuls et fiers de nous ? Quelle figure nourricière nous a tellement scié les pattes que nous ne nous faisons pas confiance ? Quelle figure d'autorité ne nous a pas suffisamment manifesté sa confiance, et ne nous a donc pas "autorisé" à devenir adulte ? Quel mécanisme psychique fait que malgré les 300 kilos de glands que nous possédons nous nous sentons toujours en danger ??


Derrière nos peurs se cachent bien souvent des histoires familiales, des liens vers notre enfance et notre éducation, que le thème de naissance - entre autres techniques - permet d'aller identifier et débusquer. Ces petites voix entêtantes : "tu n'es pas capable, tu n'y arriveras pas…" perdent leur venin une fois mises à jour. Elles peuvent nous gêner mais elles ne nous paralysent plus. Elles deviennent juste des petites voix qui radotent, et que nous écoutons poliment, mais qui n'ont plus prise sur nous et ne nous empêchent pas de vivre ce que nous voulons vivre. Dans certains cas - parfois pathologiques - ce ne sera pas suffisant et il nous faudra voir quelqu'un pour travailler ce lien à nous-mêmes et devenir réellement autonomes. A tout âge.


Enfin, Saturne, c'est aussi ce mécanisme psychologique puissant qui nous permet de mettre la situation à plat, de l'examiner soigneusement… puis de décider ce qu'il convient de faire, de convoquer notre état-major (Mars dans notre thème !) et de lui ordonner de se mettre en ordre de bataille : ACTION !! Saturne sera notre meilleur allié tout au long de cette lunaison. J'espère qu'avec ce puissant soutien, le revirement du cycle Soleil-Mars, dont j'aurai l'occasion de vous parler bientôt, et l'élan irrésistible de Vénus en Bélier, vous serez en mesure d'être un écureuil prudent, avisé et surtout plein de vie tout au long de cette lunaison.


Belle journée à vous tous


Stéphanie 🔆


Ps : il est encore temps de répondre au questionnaire sur les cours d'astrologie que je vous ai transmis la semaine dernière 😉 Voilà le lien : https://forms.gle/3APHU97McC6xHtyw7 je compte sur vous, pour répondre et faire suivre autour de vous ? J'ai besoin de vos avis. Merci mille fois !

Comentarii


Inscrivez-vous pour être informé à chaque nouveau post 🔆

Merci de vous être abonné ! 😊

bottom of page