top of page

On ne sait pas où on va mais on y va !

Bonjour bonjour


Petite fanfaronnade pour commencer cette semaine 20 : l'une des plus intenses de l'année, à mon avis.

Voyez plutôt :


Cela commence donc aujourd'hui lundi par un beau trigone Mars Neptune en signes d'eau. Autant vous dire que le marin qui sommeille peut-être en chacun de nous (??) doit apprécier cet appel à naviguer à vue. Pour les personnes chez qui l'élément EAU est accentué, tout va pour le mieux : on peut surfer, filer à toute vitesse sur les flots sans limites ni contraintes. Pour les autres, le manque de visibilité peut être porteur d'angoisse : sans cesse surveiller la côte du coin de l'oeil, tâter l'eau pour être sûr d'avoir pied… tout cela demande une grande vigilance, qui peut s'avérer épuisante.

Pour les marins d'eau douce (Cancer), d'eaux troubles (Scorpion) et d'eaux infiniment vastes (Poissons), le trigone d'aujourd'hui peut permettre d'atténuer les effets des aspects difficiles à Pluton qui s'amorcent : carré à Jupiter le 18 mai (nous en reparlerons) et l'opposition à Mars qui se reforme le 21 (nous en reparlerons également).


La rétrogradation de Mercure s'est arrêtée tôt ce matin. Nous pouvons maintenant revisiter une troisième fois (une fois en sens aller, une fois en sens retour et une nouvelle fois en sens aller) tous les degrés et aspects potentiels de la boucle de rétrogradation : la zone du 6e au 16e degré du Taureau. Si des planètes natales s'y trouvent et reçoivent des aspects, ils sont réactualisés et questionnés jusqu'au 1er juin, date à laquelle Mercure repassera une dernière fois sur le 16e degré du Taureau. Qu'avons nous appris durant cette boucle de rétrogradation, qu'avons nous compris depuis le 21 avril, date de début de la rétrogradation ? Quelles pensées nous ont illuminés ? perturbés ? dérangés ? apaisés ? A partir de cela, que pouvons-nous maintenant mettre en œuvre consciemment en utilisant l'énergie du trigone Mars-Neptune ? en jouant avec les vagues successives qui se présentent à nous ? Quelle fluidité nouvelle peut nous permettre de mieux appréhender notre réalité ?


L'entrée de Jupiter en Taureau demain (boosté par l'énergie de la Lune) peut marquer un appel à la réalité désagréable dans toute cette EAU. Des inconforts sont possibles. Le pragmatisme, le réalisme, le sens de l'anticipation propre aux signes de TERRE peuvent être mis à mal par les énergies EAU pour qui tout n'est qu'adaptation et flottement, ce dont la TERRE a horreur. Jupiter aspire à l'expansion ; en mode Taureau c'est souvent signe d'une volonté de produire à tous prix, de conquête de nouveaux territoires, d'une jouissance tranquille et bien "peinard" chez soi, dans son univers clos et sécurisé. Pour ceux qui se retrouvent dans cette dynamique, chère à mon cœur car je vous l'avoue, j'ai beaucoup de Taureau dans mon thème, la semaine peut être assez compliquée.


Plus que jamais, il est important il me semble de ne pas se raidir, de ne pas s'accrocher, de ne pas se figer, bref de "voir venir" (ça parle au Taureau, ça !). L'inconnu est là, il est partout, il ne peut pas être évité… Si nous nous crispons sur cette peur de l'inconnu, de ce qui se trouve au-delà d'une frontière sensée nous protéger et délimiter ce qui est bon (vs. ce qui ne l'est pas), je pense que nous sommes à côté de la plaque. Pluton nous le rappelle : l'essentiel est ailleurs. La vie est courte, mais la vie est vaste. Nous avons l'espace suffisant pour vivre tous ensemble. A condition, bien sûr, que chacun ne s'accroche pas obstinément à son petit lopin.


Jupiter en Taureau peut, au mieux, nous amener à une vision de générosité collective, de jouissance paisible et tranquille tous ensemble sans différenciation. Mais j'ai bien conscience que ce grand Jardin d'Eden - ou des signes 😉 - est une pure utopie à l'heure actuelle car le repli sur soi est plutôt la loi commune. Loi du marché, surproduction, hyper-consommation sont tout autant de pièges bien Taureau dans lesquels nous pouvons nous engouffrer à notre insu. Le trigone Mars Poissons nous rappelle que nous sommes tous sur le même bateau et que la pêche ne sera peut-être pas miraculeuse. Il faudra peut-être apprendre à partager…


Voilà ce que je peux vous dire en ce début de semaine, que je vous souhaite malgré tout aussi douce que possible…


Belle journée à vous


Stéphanie 🔆



Inscrivez-vous pour être informé à chaque nouveau post 🔆

Merci de vous être abonné ! 😊

bottom of page