top of page

Pleine Lune du 9 octobre et Opposition Vénus Chiron

Bonjour, bonjour,


Sacrée Pleine Lune, qu'en pensez-vous ?


  • Samedi, Pluton est redevenu direct à 26°06 du Capricorne;

  • Dimanche, Pleine Lune à 16°32 Bélier / Balance : les valses hésitations de la Balance, face aux pulsions impérieuses du Bélier… nous font réaliser que nous pouvons toujours nous améliorer du point de vue relationnel…

  • Et aujourd'hui lundi, il est encore question d'amour avec l'opposition Vénus Chiron à 14°00 Balance / Bélier.



Lorsque Chiron est impliqué, il est question de l'enseignement que nous allons tirer d'une situation dans laquelle nous nous sommes sentis blessés.

Ici, dans l'axe Bélier / Balance, il peut être question d'effectuer un travail individuel pour oser sortir transformé d'une situation relationnelle.


Pour certains, le chagrin d'amour, le vrai, est une véritable initiation. C'est une porte d'entrée dans un travail personnel intense : parce qu'il y a une grande souffrance, guérir devient le but de l'existence. Et guérir, en l'occurrence, c'est accepter de vivre malgré l'absence de l'autre. Les artistes ont tellement chanté le chagrin d'amour qu'on ne réalise pas, avant d'y être confronté, la blessure et la souffrance qu'il peut engendrer.

La bonne nouvelle, avec Chiron, c'est que cette souffrance est porteuse de SENS.


La Balance représente ici un état idéal d'osmose. Nous sommes complets lorsque nous sommes ensemble, nous sommes coupés en deux lorsque nous sommes séparés. Evidemment, cette situation de fusion rappelle l'osmose pré-natale, lorsque nous ne faisons qu'un avec notre mère. Evidemment ? Il nous faut parfois des années et des années pour faire le lien… Tout comme il nous faut également des années pour admettre que l'autre n'est plus là, qu'il n'a pas été une "bonne mère" pour nous, selon l'expression de Melanie Klein, pas celle dont nous avions besoin en tous cas, celle qui nous faisait oublier l'idée même d'être un individu séparé. Une telle relation n'arrive pas toutes les 5 minutes. Dans un sens, heureusement…


Le thème de John Lennon

John Lennon (encore lui) a vécu des traumatismes dans son enfance : rejeté par ses deux parents, il vient à peine de reconnecter avec sa mère à l'âge de 17 ans quand elle meurt brutalement dans un accident de voiture.


Par la suite, sa relation fusionnelle avec Yoko Ono va être une tentative consciente de revivre l'osmose à laquelle il aspire tant, qui est en réalité le prolongement de la relation qu'il a eue avec cette mère regrettée et tellement idéalisée parce qu'il n'a jamais réussi à l'atteindre. Yoko veut dire "Ocean Child", enfant de l'Océan - l'Océan comme métaphore de l'amour ? l'Océan du liquide amniotique ? l'Océan du l'inconscient collectif ?- et on retrouve cette expression dans la chanson Julia, sur l'album blanc des Beatles. Comme si, tout à fait consciemment, Julia Lennon, la mère de John, et Yoko se fondaient en une seule et même personne.





La Lune Verseau en maison 11, opposée à Pluton et à Chiron en maison 5, dans le thème de John Lennon est très évocatrice : une femme libre, indépendante, avant-gardiste, sans cesse hors d'atteinte, d'abord par l'abandon, puis par la mort. Cette situation complexe est porteuse d'une puissante blessure égotique (Lion), qui le ramène implacablement (Pluton) à l'essentialité de son être, son noyau dur, créant une surcompensation pour sortir de l'invisibilité et être enfin dans la lumière (Lion) mais qui lui ouvre aussi une porte inespérée (Chiron) : sa créativité. Il y aurait encore énormément à dire sur cette opposition Lune / Chiron Pluton dans l'axe 5/11, mais je vais tenter de rester concise (j'en entends certains rire, là 😅 ).


Lennon va chercher l'apaisement dans la thérapie du cri primal, auprès d'Arthur Janov. Cette thérapie - toujours controversée - l'amène à hurler sa détresse et va l'amener à créer la chanson "Mother" (qui me fait toujours des frissons dans le dos) :

Et que je vous invite à écouter en entier car elle décrit mieux que mes mots le tsunami émotionnel que peut représenter l'association Lune-Chiron, que nous vivons ces jours-ci. Oui, nous pouvons être à vif.


Il est intéressant de constater que la naissance de son fils Sean, dans les dernières années de sa vie, va l'accaparer et l'éloigner un peu de la musique. Comme s'il était impossible pour lui de vivre les deux à la fois. Son rôle de père (maison 5) a pris le dessus : il est heureux, il n'a plus besoin d'occuper le devant de la scène. Chiron a fonctionné !


Quels enseignements pour nous dans l'histoire de John Lennon ?

Et bien d'abord, prenons conscience car c'est la Pleine Lune : la recherche de Paix dans le monde fait-elle écho à une recherche de paix en nous-mêmes, c'est à dire

- chercher à apaiser nos souffrances émotionnelles et relationnelles,

- chercher à guérir de notre propre violence, de nos colères les plus archaïques,

- chercher si la source et l'origine de cette colère peuvent être retrouvées dans notre histoire familiale.


Ensuite, quels mécanismes vont nous amener à tenter de revivre quelque chose de cette histoire familiale dans la relation, particulièrement la première, celle où nous sommes encore innocents dans nos demandes. Diamants bruts en quelque sorte, pas encore travaillés. Dans quelle direction cette première relation va-t-elle nous conduire ? Quel travail allons nous initier à l'occasion de cette relation (Bélier) ? Ou pas…


Enfin, quel enseignement puissant - car issu de notre vécu - allons nous retirer de cette histoire ? Quelle forme de sublimation allons-nous être en mesure de mettre en place pour ressortir grandi, moins innocent, certes, mais plus adulte ? Pour certains ce sera la créativité (maison 5), pour d'autres l'engagement (maison 11), pour d'autres encore la vie publique (10) etc. Où est Chiron dans notre thème ? Où se déroule l'opposition Vénus Chiron et la Pleine Lune (14°00 et 16°32 de l'axe Bélier / Balance).


Tous ces enseignements ont leur limite… on ne guérit pas plus de son histoire personnelle que de son premier chagrin d'amour MAIS on apprend, on travaille, et petit à petit on apaise, on se détache, on fait baisser l'intensité de la souffrance, on la met en veilleuse. Et un jour on est en mesure d'émerger en tant qu'individu (Bélier) et on peut rencontrer l'autre autrement (Balance). Un jour, nous serons allégé de nos bagages et de nos fantômes du passé franchement trop encombrants. Un jour, nous pourrons rencontrer l'autre sans projeter sur lui tout un tas de situations mal digérées. Un jour, nous pourrons marcher main dans la main avec notre compagnon, notre compagne, sans autre intention que de vivre à ses côtés au présent, dégagés du passé, sans peur de l'avenir. Imaginez, ce serait tellement beau…


Notes et références :

Si comme moi vous êtes fan des Beatles, et que vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande l'excellent livre de Philip Norman (trad. Philippe Paringaux), John Lennon : une vie.


Je vous communique également les coordonnées de naissance de John :

Date : 9 Octobre 1940

Heure locale : 18h30, soit 17h30 GMT

Lieu : Liverpool, Royaume-uni, 53n25, 2w55


Et celles de Yoko :

Date : 18 Février 1933

Heure locale : 20h30, soit 11h30 GMT

Lieu Tokyo, Japon, 35n42, 139e46


Leur synastrie est vraiment passionnante.


Ces données proviennent du site AstroDataBank, que je vous recommande également pour sa fiabilité.


Voilà, j'espère que ce long texte vous aura intéressé et qu'il vous donnera matière à réflexion. Prenez bien soin de vous.


Belle journée à tous

🔆

Commentaires


Inscrivez-vous pour être informé à chaque nouveau post 🔆

Merci de vous être abonné ! 😊

bottom of page