top of page

Pleine Lune du 25 mars 2024


Bonjour bonjour


Alors comment s’est passée cette Pleine Lune avec éclipse pour vous ce matin ?


Cette pauvre Lune Balance éclipsée, qui tente de composer avec trop d’informations… émanant seulement de 4 signes du zodiaque : du Verseau au Taureau.


Et également cette grande violence représentée en face par le pôle Bélier, emmené par Éris, et le brouillard épais du pôle Poissons mené par Neptune. Entre confusion et nouveau départ, il y a un monde… un pont sur lequel nous sommes engagés mais que nous n’avons pas encore mis derrière nous.


Notre vision n’est pas claire car nous manquons de hauteur. Nous pouvons être happés par des forces contradictoires, qui nous laissent dans un climat d’inquiétude et de fatigue.

Les Poissons nous enfument… ils nous présentent des miroirs aux alouettes… 


Rappelons-nous que c’est Uranus qui mène la danse et Pluton qui ferme la marche. L’ambiance n’est pas propice à la douceur ou au cocooning, malgré les fortes aspirations que nous pouvons ressentir en ce sens. Le tridécile Uranus Pluton - déjà présent à la Nouvelle Lune - est toujours à l’œuvre. Pour mémoire, voilà ce que je vous en disais le 28 février dernier :

Le tridécile évoque une coopération possible entre Uranus et Pluton afin d’éveiller les consciences. Pluton serait celui qui fait planer la menace de destruction, qui pousse les humains à penser rapidement au futur, incarné par Uranus.


C’est cette urgence qui nous fatigue, car elle nous met sous tension.


Notre monde est en train de changer, de se transformer sous nos yeux et nous sommes dans une terrible impuissance. Car tout dépend de nous et rien ne dépend de nous. C’est cela l’enfumage des Poissons.


La résolution se trouve en Pluton Verseau : nous sommes appelés à nous rappeler que nous vivons une profonde transformation collective, qui aura lieu de toute façon, avec ou sans nous.


Comme le dit George Harrison dans sa chanson Within You Without You (sur l’album Sgt. Pepper's des Beatles) :

Try to realize it's all within yourself
No one else can make you change
And to see you're really only very small
And life flows on within you and without you

Essaye de réaliser que tout est en toi

Personne d’autre ne peut te faire changer

Et de voir qu’en vrai tu es seulement tout petit

Et le flot de la vie coule, en toi et sans toi


C’est nous mettre trop de pression que de chercher à changer le monde à nous tous seuls, ou comme le géant Atlas, de porter toute la misère du monde sur nos épaules. Rappelons nous que l’humanité est un collectif… Que chacun porte sa part. Rien que sa part. Ce sera déjà pas mal si tout le monde s’y met … individuellement. Et souhaitons que ceux qui ne voient pas encore les puissants changements à l'œuvre puissent ouvrir les yeux.


À titre individuel donc, je voudrais juste rappeler (et rassurer) : les éclipses ne sont importantes que lorsqu’elles touchent un point important du thème natal. Donc tous à vos thèmes : qu’avez vous en Bélier Balance ? Dans quel axe de maisons cette éclipse se produit-elle ? Sur quel champ d’expérience attire-t-elle notre attention ? Quelles planètes et points du thème à 6°, tous signes confondus, feront écho à cette Pleine Lune ?


Les méandres Bélier Balance illustrent nos conflits entre ce qui se fait et ce qui ne se fait pas. On peut avoir une idée bien arrêtée de ce que nous souhaitons dans la relation (qu’elle soit sentimentale, amicale ou autre) … et se prendre une volée de bois vert-militaire bien Bélier en face…! Colères et tempêtes !


Ne prenons pas ces conflits à la légère. Ce sont nos guerres mondiales personnelles. Elles peuvent nous anéantir, nous laisser sur le carreau, dépité, seul, et terriblement déçu. Elles demandent de la diplomatie et du dialogue.


Cette éclipse lunaire vient faire écho à celles que nous avons connues en octobre dernier, dans ce même axe Bélier / Balance. Comme en octobre, nos dépendances relationnelles peuvent être mises en évidence à l’occasion de cette Pleine Lune. Il n’y a pas à se juger, à se fouetter ou à faire pénitence dans notre silice avec la Lune Noire Moyenne en Vierge. Juste à observer avec indulgence, à prendre note, et à se demander comment on peut faire autrement. Car on peut souvent faire autrement.


L’idée est de réfléchir deux secondes avant de partir en guerre, de se demander ce que nous amenons - parfois à notre insu - dans la situation qui nous préoccupe actuellement, en termes de demandes plus ou moins conscientes, qui peuvent être perçues comme des exigences en face. Le vrai danger dans cette éclipse, c’est de partir au quart de tour, de s’emballer et de « jeter le bébé avec l’eau du bain ». Particulièrement dans les relations.


  • Nos besoins sont légitimes mais peuvent-ils entraver la relation ?

  • Nos besoins sont légitimes mais sont-ils raisonnables ?


Envisageons un pas de côté en nous disant :

  • Nos besoins sont légitimes mais

  • Est-ce dans cette relation que je vais réussir à les nourrir tous ?

  • N’est-ce pas faire peser trop de pression sur cette relation ?


C’est dans ce sens qu’on peut interpréter le degré sabian de cette Pleine Lune :

6e degré Balance

Un homme voit ses idéaux se concrétiser devant son oeil intérieur.

Le dialogue est la clé, en premier lieu le dialogue avec soi-même, ce que Rudhyar appelle la FORMULATION INTÉRIEURE, qui va nous permettre d’être au clair avec nos aspirations avant de déterminer les moyens que nous mettrons en œuvre pour les nourrir efficacement. Ne zappons pas cette phase… elle est essentielle.


Ensuite viendra le temps de l’échange, c’est à dire le moment d’examiner ensemble quel nouveau territoire (Uranus Taureau) nous pouvons créer, dans lequel certains de mes besoins et certains de tes besoins sont nourris.


En choisissant nos besoins les plus essentiels (Pluton Verseau), ceux qui sont nécessaires pour que nous puissions nous sentir autonome, créatif et respecté dans notre humanité !


Sans demander à l’autre d’être TOUT pour nous. Sans exiger. En acceptant de faire le deuil de notre possessivité, c’est à dire d’avoir un projet POUR l’autre. En ne mettant pas de conditions à la relation (« Je t’aime mais seulement si tu … »).


En étant créatif à deux, pour délimiter ce jardin, ce territoire de joie, dans lequel nous pouvons être heureux ET libres ensemble (cf. livre de François de Singly).



Arbre en fleur (photo perso)
Arbre en fleur (photo perso)


Il serait excessif et même dangereux de tout accepter.

Certaines situations relationnelles SONT abusives. Elles passent les bornes ou plutôt les limites de ce que nous avons envie de vivre avec l’autre. C’est vraiment là où la notion de formulation intérieure prend toute son importance.

Qu’est-ce qui est essentiel pour moi et que je souhaite vivre avec toi ?

Qu’est-ce qui n’est pas confortable pour moi, ne cadre pas avec ce que je souhaite vivre avec toi ?

Qu’est-ce que TU es disposé à mettre en place pour que nous soyons tous les deux bien dans ce jardin ?


Ce dialogue, menons-le déjà à l’intérieur puis voyons les fruits de la réflexion intérieure de l’autre, ce qu'il a à nous dire de sa propre réalité.


Si ce que tu amènes dans la relation n’est vraiment pas en accord avec ce que j’ai envie de vivre, alors nous allons avoir un problème. Et peut-être faudra-t-il nous poser la question de savoir si nous souhaitons préserver cette relation coûte que coûte… Il n'y aura peut-être pas de Happy End.


Ce sont tous ces questionnements qui sont à l’œuvre actuellement.



À cette Pleine Lune nous pouvons être mis en face d’une réalité vis à vis de nos besoins lunaires. À nous d’en tenir compte et d’oser mettre en place des nouveaux comportements à l’éclipse solaire, donc dans 14 jours, à la Nouvelle Lune du 8 avril qui se fera à 20° du Bélier. Et vraiment émerger avec un œil - parfois endolori mais - neuf à cette occasion.


Belle Pleine Lune à tous


Stéphanie 🔆



Le thème de la Pleine Lune du 25 mars 2024
Le thème de la Pleine Lune du 25 mars 2024

Σχόλια


Inscrivez-vous pour être informé à chaque nouveau post 🔆

Merci de vous être abonné ! 😊

bottom of page